29 novembre 2022

TOP 6 DES DÉFAUTS ÉLECTRIQUES RÉSIDENTIELS

Nous avons répertorié les 6 principaux défauts électriques résidentiels que nous avons trouvés au cours de la dernière année.

PANNEAUX ÉLECTRIQUES NON ÉTIQUETÉS.

Défauts électriques résidentiels – Le panneau électrique doit être clairement étiqueté.
Le panneau électrique doit être clairement et précisément étiqueté.
Le champion de longue date des défauts électriques résidentiels est « La légende du panneau doit être clairement et précisément étiquetée à l’encre », ce qui reste invaincu en première position.
Il s’agit du défaut électrique résidentiel le plus courant, le plus frustrant et le plus facile à corriger de tous les temps.
Aucun disjoncteur ne doit être sans étiquette, même s’il s’agit du générique  « Fiches et lumières » ou « général ».
Vous voyez souvent cette nomenclature lorsqu’un panneau existant a été remplacé, mais vous ne devriez JAMAIS la voir dans une nouvelle construction.

PAS DE PRISES INVIOLABLES DANS UNE NOUVELLE INSTALLATION.

Les prises inviolables ont des volets conçus à l’entrée de la prise.
Ces obturateurs sont conçus pour s’ouvrir uniquement lorsqu’une pression égale est appliquée à la sortie.
Il empêche les jeunes curieux de pousser des épingles, des ciseaux et d’autres objets divers dans la prise et de se faire électrocuter.

Ces dispositifs ont été conçus pour remplacer les capuchons en plastique utilisés auparavant avec les electriciens Neuilly sur Seine pour « protéger » les enfants, mais se sont en fait avérés être des risques d’étouffement et très faciles à retirer de la prise.

Il y a des cas où le Code autorise l’installation de prises non TR, mais il est préférable de les utiliser partout.

PAS DE PROTECTION GFCI POUR LES PRISES À MOINS DE 1,5 MÈTRE (5 PIEDS) D’UN ÉVIER DE CUISINE DANS UNE NOUVELLE INSTALLATION.

La définition d’une nouvelle installation est une nouvelle construction ou une rénovation de cuisine où les points de vente ont été déplacés.
Une rénovation où aucun câblage n’a été ajouté ou déplacé ne relève pas de cette règle (bien qu’il s’agisse d’une mesure proactive de mise à niveau).
Il existe des mesures prescriptives dans le Code pour moderniser les « sorties séparées » existantes.
Il n’est que bon sens d’utiliser ce dispositif de sauvetage dans des zones où l’équipement pourrait être immergé.

AUCUN SUPPORT MÉCANIQUE POUR LES CÂBLES.

Chaque câble d’une installation électrique doit avoir un support mécanique à moins de 300 mm d’un boîtier d’appareil, d’une boîte de jonction ou d’un panneau.
Il doit y avoir un support supplémentaire tous les 900 mm le long du parcours du câble.
Cela peut être fourni par des agrafes ou des sangles approuvées et le passage des câbles à travers les éléments de charpente compte également comme support mécanique.

PAS DE PROTECTION CONTRE LES DÉFAUTS D’ARC POUR LES CIRCUITS PRESCRITS.

En Ontario, des disjoncteurs anti-arc sont requis pour les circuits qui desservent toutes les prises, à l’exception de l’éclairage.
La dernière mise à jour du Code nécessite des disjoncteurs de défaut d’arc sur TOUS les circuits.
Ces disjoncteurs protègent le système de câblage des « défauts de pulvérisation » où suffisamment de chaleur est générée pour déclencher un incendie, mais pas assez de surintensité (voir plus) pour déclencher un disjoncteur ordinaire.

AUCUNE BOÎTE DE TERMINAISON POUR LES CONDUCTEURS INUTILISÉS.

C’est une pratique courante et bonne de laisser les conducteurs « bruts » pour les futurs équipements tels que les lave-vaisselle ou les micro-ondes.
Souvent, le câblage est pré-installé pour les luminaires encastrés et autres produits encastrés.
Le problème est que ces conducteurs sont installés sur un disjoncteur dans le boîtier du panneau et que des fils sous tension non protégés traînent.
Le code exige que ces conducteurs soient installés dans une boîte de terminaison de protection avec des connecteurs de boîte et des capuchons de fil approuvés pour que tout soit sûr.
Qu’est-ce que ces défauts électriques résidentiels ont tous en commun ? On les trouve dans des installations amateurs réalisées par des individus sans licence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *